Du Big Data à l'intelligence artificielle : perceptions et pratiques des entreprises en France

Etudes
Outils
TAILLE DU TEXTE

Le cabinet d’audit et de conseil PwC a publié une enquête sur la réception par les entreprises françaises des nouvelles technologies que sont l’intelligence artificielle et le Big Data.

Dans sa nouvelle étude « Du Big Data à l'Intelligence Artificielle : le défi des entreprises françaises - Perceptions et pratiques des entreprises en France », PwC évalue en partenariat avec l’Usine Digitale le positionnement des entreprises hexagonales dans les domaines de l’IA et du Big Data.

L’intelligence artificielle : des perceptions souvent confuses

L’étude constate que les structures ont des perceptions très différentes des concepts et procédés qui composent l’IA. En effet, plus de deux tiers des organisations assimilent celle-ci aux technologies de machine learning et aux algorithmes. Mais les outils de data visualisation, les chatbots ou encore, les logiciels d’automatisation sont également cités parmi les éléments constitutifs de l’intelligence artificielle.

Néanmoins, l’engouement semble bien présent puisque trois répondants sur cinq ont recours ou envisagent de recourir à l’IA. Les entreprises les plus matures à cet égard sont celles de taille importante. Elles sont particulièrement représentées dans les secteurs bancaire et assurantielle.

« La demande pour de véritables projets IA est de plus en plus forte. Au-delà des tâches d’automatisation, l’appétence des entreprises pour les solutions prédictives et de machine learning est grandissante. C’est un levier de création de valeur dont elles souhaitent profiter, même si la taille de l’entreprise reste un facteur critique au développement de l’IA. Les analyses statistiques prédictives arrivent en tête des concepts les plus impactants » a précisé Jean-David Benassouli, Associé en charge de l’activité Data Analytics & Intelligence Artificielle chez PwC France.

Une marge de progression sur la valorisation de la donnée

Même si la transformation Data Driven des entreprises est bien enclenchée, les résultats de l’étude PwC exposent une maturité très relative face à l’exploitation avancée des nouvelles compétences analytiques. 65 % des répondants estiment ainsi que leur entreprise n’est pas ou peu mature dans l’exploitation des données.

La valorisation de la Data reste un défi majeur pour les organisations, puisqu’une personne interrogée sur deux déclare exploiter moins de 25 % de la donnée collectée et analysée.

L’enquête met cependant en évidence une évolution tangible et positive : plus de deux tiers des entreprises françaises hébergent certaines de leurs informations dans le cloud, alors que ce n’était pratiquement pas le cas il y a cinq ans.

Nous utilisons des cookies pour nous permettre de mieux comprendre comment le site est utilisé. En continuant à utiliser ce site, vous acceptez cette politique.