L'IA s'installe comme levier de transformation des entreprises

Décryptages
Outils
TAILLE DU TEXTE

L’intelligence artificielle bouscule les économies et les dynamiques de concurrence. Animées par un sentiment d’urgence, les entreprises se sont emparées du sujet afin de profiter des opportunités de croissance désormais bien tangibles.

A travers une étude menée dans sept pays, le cabinet Deloitte a isolé les avancées des organisations vers l’industrialisation de l’IA et son utilisation au cœur des programmes de transformation des entreprises.

Se transformer rapidement pour ne pas être distancié

Les bénéfices de l’intelligence artificielle ne sont plus à démontrer. Le ROI médian des investissements en la matière est de 17 %. Deux tiers des répondants perçoivent ainsi l’IA comme indispensable à la réussite de leur entreprise aujourd’hui. Et ce chiffre passe à 81 % à horizon de deux années. Les répondants estiment par ailleurs à près de cinq ans le temps nécessaire pour que leur marché soit transformé par cette technologie de rupture.

Fédérer en optimisant les opérations internes par l’IA

Si l’amélioration des produits et services est identifiée comme le premier bénéfice de l’intelligence artificielle (43 % des répondants), l’optimisation des opérations internes monte en puissance par rapport à la précédente édition de l'étude Deloitte (41% des répondants, en hausse de cinq points). Cet aspect ressort comme un levier puissant pour fédérer les investissements au sein d'un groupe, avec de fortes synergies réalisables : partage des données pour mieux éduquer les algorithmes, mutualisation des développements de solutions, etc.

Anticiper les risques liés à l'intelligence artificielle

Si l’intégration de l’IA dans les processus métiers et la mise en qualité des données sont les deux premiers challenges identifiés, deux zones de risques doivent en outre être appréhendées : la cybersécurité (49 % des répondants) et la prise de décisions stratégiques biaisée par l’IA (44 %). L’intégration des problématiques de cybersécurité dans le cadre des projets d’IA devient la norme, tous secteurs confondus mais particulièrement dans le domaine financier.

« Les entreprises ont gagné en maturité et pris conscience des bénéfices potentiels de l’intelligence artificielle sur leur compétitivité et sur leur organisation. Notre étude démontre le besoin impérieux de développer de nouvelles compétences à tous les niveaux, y compris celui des dirigeants, tout en intégrant l’IA au cœur des plans stratégiques et des programmes de transformation. Si le défi est de taille en France compte tenu des enjeux humains, nos entreprises peuvent compter sur un écosystème florissant et sur les perspectives de collaboration avec nos voisins européens, en particulier l’Allemagne » a commenté Mathieu Colas, Associé Conseil, Deloitte.

Nous utilisons des cookies pour nous permettre de mieux comprendre comment le site est utilisé. En continuant à utiliser ce site, vous acceptez cette politique.