La start-up Logpickr remporte le HackAudit 2019 lors de la Convention nationale des commissaires aux comptes

Commissariat aux comptes
Outils
TAILLE DU TEXTE

La Convention de la CNCC a ouvert ses portes jeudi 7 novembre à Lille. En ouverture de l’événement, a été révélé le vainqueur du hackathon de l’audit 2019. Il s’agit de la jeune pousse Logpickr.

Sale temps pour les commissaires aux comptes… La fameuse loi PACTE a en effet induit un régime drastique de leur périmètre d’intervention. Mais l’heure aujourd’hui – après avoir constaté les dégâts – est au rebond de la profession. La Convention nationale de la CNCC, qui a débuté le 7 novembre au Grand Palais de Lille, s’inscrit résolument dans cette perspective.

« Dura lex, sed lex »

La loi est dure, mais c’est la loi… Tel est le constat du Président de la Compagnie nationale des commissaires aux comptes Jean Bouquot. « Nous avons été durement atteints par la volonté politique de supprimer la contrainte des auditeurs pour les entreprises de petite et moyenne taille, alors que nos actions auprès d’elles sont un gage de sécurité économique » déclare-t-il en ouverture de la Convention, avant de poursuivre : « Après le sacrifice de notre profession blessée, nous devons cicatriser et reconstruire notre avenir. »

Rebondir avec un concours d’innovation

Parmi les nombreuses démarches de la CNCC pour emporter le rebond de la profession, se trouve l’initiative du HackAudit : un concours visant à sélectionner des projets d’entreprise innovants pour faire naître de nouveaux services chez les commissaires aux comptes.

Cette année, le concours était centré sur le thème de l’audit des systèmes d’information. Plusieurs startups ont été auditionnées. Puis cinq entreprises ont « pitché » en finale au premier jour de la Convention nationale de la CNCC. Et c’est finalement le projet Logpickr qui a remporté le prix ! A savoir un partenariat d'un an avec l’incubateur de Paris-Dauphine.

Logpickr est une solution de process mining couplée à de l’intelligence artificielle. La société existe depuis deux ans et vient tout juste de finaliser son produit commercial. « Je suis extrêmement ravi de cette récompense. (…) Logpickr analyse des données pour comprendre des process de manière automatique en s’appuyant sur des technologies modernes, le process mining et le machine learning » déclare le CEO de la start-up Fabrice Baranski. La solution fonctionne comme un scanner des process des entreprises, incluant les process comptables.

« L’intérêt de candidater à cette incubation à travers le concours HackAudit était d’accélérer notre mise sur le marché auprès des plus petites structures et aussi d’envisager réellement un partenariat gagnant-gagnant avec les commissaires aux comptes » conclut l’entrepreneur.

Hugues Robert (@HuguesRob)

Nous utilisons des cookies pour nous permettre de mieux comprendre comment le site est utilisé. En continuant à utiliser ce site, vous acceptez cette politique.