Conséquences à l'absence de visite médicale de reprise après un arrêt de travail

Santé et sécurité au travail
Outils
TAILLE DU TEXTE

Sans convocation par l'employeur en vue d'un examen de reprise après un arrêt maladie, le contrat de travail demeure suspendu, ce qui implique que le salarié ne peut être licencié pour abandon de poste et qu'il ne peut pas bénéficier d'un rappel de salaire.

M. K. a été engagé en qualité d'infirmier diplômé d'état.Après un arrêt de travail pour maladie, il a repris son poste le 2 septembre 2013.Le salarié s'est s'absenté sans justification et sans discontinuer depuis le 11 septembre 2013.Le 26 septembre 2013, l'employeur a convoqué le salarié à un entretien préalable à un éventuel licenciement, avec mise à pied conservatoire.Il a été licencié pour faute grave le 14 octobre 2013. Dans un arrêt du 8 mars 2017, la cour d'appel de Reims a dit que le licenciement du salarié est dépourvu de cause (...)

L'article complet est réservé aux abonnés

Vous êtes abonné(e) à Bibliovigie ? Identifiez-vous
Je m'identifie
Pour découvrir nos formules d'abonnement,
Je m'abonne