Accord transactionnel : portée des clauses de renonciation à tout recours

Relations individuelles de travail
Outils
TAILLE DU TEXTE

La renonciation du salarié à ses droits nés ou à naître et à toute instance relative à l'exécution du contrat de travail ne rend pas irrecevable une demande portant sur des faits survenus pendant la période d'exécution du contrat de travail postérieure à la transaction et dont le fondement est né postérieurement à la transaction.

A la suite d'un différend portant sur sa classification indiciaire, une salariée a conclu avec son employeur une transaction prévoyant le versement d'un rappel de salaire et son classement à un nouveau coefficient.L'exécution du contrat de travail s'étant poursuivie, la salariée a saisi la juridiction prud'homale de demandes tendant notamment au paiement de diverses sommes au titre d'une discrimination salariale. La cour d'appel de Saint-Denis de la Réunion a déclaré (...)

L'article complet est réservé aux abonnés

Vous êtes abonné(e) à Bibliovigie ? Identifiez-vous
Je m'identifie
Pour découvrir nos formules d'abonnement,
Je m'abonne