Caractère explicite de la renonciation par l’employeur à une clause de non-concurrence

Relations individuelles de travail
Outils
TAILLE DU TEXTE

Une clause libératoire insérée dans la convention de rupture ne suffit pas à décharger l'employeur de son obligation de payer l'indemnité de non-concurrence du salarié. Et pour cause, la renonciation de l'employeur à une clause de non-concurrence ne se présume pas.

M. X. a été engagé par la société S., en qualité d'attaché commercial. Les parties ont signé un protocole d'accord de rupture conventionnelle. Le salarié a réclamé devant la juridiction prud'homale le paiement de la contrepartie pécuniaire de la clause de non-concurrence insérée dans le contrat de travail. Le 6 septembre 2017, la cour d'appel de Lyon lui a donné gain de cause.Elle a estimé que l'employeur n'avait pas renoncé à la clause de non-concurrence. Le 6 février 2019, la Cour de cassation valide le raisonnement des juges du (...)

L'article complet est réservé aux abonnés

Vous êtes abonné(e) à Bibliovigie ? Identifiez-vous
Je m'identifie
Pour découvrir nos formules d'abonnement,
Je m'abonne