Affaire Kerviel : annulation de la condamnation de la Société Générale aux prud’hommes

Relations individuelles de travail
Outils
TAILLE DU TEXTE

La cour d'appel de Paris a annulé la condamnation de la banque aux prud'hommes de 2016 pour licenciement "sans cause réelle ni sérieuse" et dans des conditions "vexatoires" de son ex-trader Jérôme Kerviel.

En 2016, Jérôme Kerviel, ancien opérateur de marché financier, estimant avoir été licencié sans cause réelle et sérieuse ainsi dans des conditions vexatoires par son employeur, a obtenu gain de cause devant le conseil des prud'hommes. Le 19 décembre 2018, la cour d'appel de Paris infirme ce jugement prud'homal.Elle considère que le licenciement était justifié, car l'ancien opérateur a commis une faute grave, en prenant des positions risquées sur les marchés financiers.© 2019 BIBLIOVIGIE - Un service de LegalNews et Bibliotique Références- Conseil des prud'hommes, juin 2016, Société Générale (...)

L'article complet est réservé aux abonnés

Vous êtes abonné(e) à Bibliovigie ? Identifiez-vous
Je m'identifie
Pour découvrir nos formules d'abonnement,
Je m'abonne