Défaut de notification de la décision de prise en charge par la CPAM : pas d’inopposabilité à l’employeur

Protection sociale / Cotisations
Outils
TAILLE DU TEXTE

La décision motivée de la caisse est notifiée, avec mention des voies et délais de recours, par tout moyen permettant de déterminer la date de réception, à la victime ou à ses ayants droit si le caractère professionnel de l'accident, de la maladie ou de la rechute n'est pas reconnu, ou à l'employeur dans le cas contraire.

Un salarié a été victime d'un accident que la caisse primaire d'assurance maladie (CPAM) a décidé de prendre en charge au titre de la législation professionnelle. Contestant l'opposabilité de  la décision de la CPAM, au motif qu'elle ne lui avait pas été notifiée, l'employeur a saisi d'un recours une juridiction de sécurité sociale. Le 20 septembre 2017, la cour d'appel d'Aix-en-Provence a déclaré inopposable à l'employeur la décision de prise en charge.Elle a retenu que la (...)

L'article complet est réservé aux abonnés

Vous êtes abonné(e) à Bibliovigie ? Identifiez-vous
Je m'identifie
Pour découvrir nos formules d'abonnement,
Je m'abonne