Société à prépondérance immobilière : appréciation du caractère immobilier prépondérant en l’absence de cession des titres

PI & TIC
Outils
TAILLE DU TEXTE

Pour l’application des dispositions du a sexies-0 bis du I de l'article 219 du code général des impôts, comment et, en particulier, à quelle date s’apprécie, en l’absence de cession des titres, le caractère immobilier prépondérant de la société détenue ?

La cour administrative d'appel de Versailles a posé la question suivante au Conseil d'Etat : "pour l'application des dispositions du a sexies-0 bis du I de l'article 219 du code général des impôts (CGI), comment et, en particulier, à quelle date s'apprécie, en l'absence de cession des titres, le caractère immobilier prépondérant de la société détenue ?" Dans son avis du 22 novembre 2019, le Conseil d’Etat précise qu'il résulte de l'article 219 du code général des impôts que lorsque les titres d'une société font l'objet d'une provision (...)

L'article complet est réservé aux abonnés

Vous êtes abonné(e) à Bibliovigie ? Identifiez-vous
Je m'identifie
Pour découvrir nos formules d'abonnement,
Je m'abonne
Nous utilisons des cookies pour nous permettre de mieux comprendre comment le site est utilisé. En continuant à utiliser ce site, vous acceptez cette politique.