Ciblage publicitaire : mise en demeure de la société Vectaury par la Cnil

PI & TIC
Outils
TAILLE DU TEXTE

La Cnil a mis en demeure la société Vectaury de recueillir le consentement des personnes au traitement de leurs données de géolocalisation à des fins de ciblage publicitaire par le biais des applications mobiles.

Le 9 novembre 2018, la Commission nationale de l'informatique et des libertés (Cnil) a publié sa décision du 30 octobre 2018 par laquelle elle a mis en demeure la société Vectaury de recueillir le consentement des personnes au traitement de leurs données de géolocalisation à des fins de ciblage publicitaire par le biais des applications mobiles. En premier lieu, elle a relevé un manquement à l'obligation de recueil du consentement sur les données provenant des "SDK" (outils techniques intégrés dans le code d’applications mobiles de ses partenaires). La société Vectaury a (...)

L'article complet est réservé aux abonnés

Vous êtes abonné(e) à Bibliovigie ? Identifiez-vous
Je m'identifie
Pour découvrir nos formules d'abonnement,
Je m'abonne