Entreprises familiales françaises : 74 % estiment que des valeurs communes fortes constituent un avantage concurrentiel

Organisation, gestion et développement
Outils
TAILLE DU TEXTE

Le cabinet de conseil et d’audit PwC étudie les principaux enjeux de développement, de transformation et de succession des entreprises familiales dans le monde à travers son rapport « Global Family Business Survey 2018 ».

Sur l'année 2018, 2 953 dirigeants de 53 pays ont été interrogés sur leurs perspectives de croissance, leur organisation ou encore, leurs plans de développement et de succession.

Malgré une performance supérieure à la moyenne, les entreprises françaises sont moins optimistes sur leur avenir

Concernant l’activité des entreprises familiales dans l'Hexagone, l’étude révèle que plus de la moitié (53 %) sont des entités diversifiées, opérant à la fois dans de multiples secteurs et pays. Elles ont une forte présence à l'international : 92 % exportent leurs produits ou services.

La croissance des entreprises familiales françaises reste par ailleurs supérieure à la moyenne globale observée dans le monde. 78 % affichent une hausse de leurs revenus (et 39 % constatent une croissance à deux chiffres). Cependant, elles sont moins optimistes sur leurs perspectives de développement : seulement 67 % estiment qu’elles seront en croissance dans les deux prochaines années.

S’appuyer sur les valeurs de l’entreprise pour réussir

La majorité des dirigeants interrogés ont une idée limpide des objectifs de leur organisation (97 %) et estiment que la famille propriétaire possède un ensemble clair de valeurs (81 %). Celles-ci sont de surcroît considérées comme ayant un impact positif pour l’entreprise dans plusieurs domaines.

Les répondants jugent qu’elles participent à la construction de la réputation de l’entreprise (94 %), font de l’organisation un endroit agréable pour travailler (91 %) ou encore, facilitent le recrutement et la rétention des talents (86 %). Plus des deux tiers des dirigeants estiment que ces valeurs ont participé à une rentabilité accrue ou à la création d’un avantage concurrentiel.

La transmission reste un enjeu fort pour les entreprises familiales en France

Sur le volet succession, 64 % des structures dans l'Hexagone ont des membres de la famille de la prochaine génération qui travaillent dans l'organisation et 58 % prévoient de transmettre la gestion et le leadership à cette nouvelle génération. Cependant, seulement 14 % disposent d'un plan de passation robuste, formel et communiqué.

« La majorité des entreprises familiales françaises l’ont constaté : les valeurs communes fortes ont un impact positif non négligeable sur le business en termes de réputation, de rétention des talents et de rentabilité, entre autres. Compte tenu des enjeux clés d’accès aux bonnes compétences et du besoin d’innover, les entreprises familiales devraient donc chercher à maximiser l’avantage concurrentiel issu de leurs valeurs fortes pour continuer à se développer dans les prochaines années. Elles devront également poursuivre le travail sur leurs plans stratégiques et leurs plans de succession » a commenté Amélie Wattel, Associée spécialiste des entreprises familiales chez PwC France.

Nous utilisons des cookies pour nous permettre de mieux comprendre comment le site est utilisé. En continuant à utiliser ce site, vous acceptez cette politique.