Les coûts cachés liés aux violations de données

Organisation, gestion et développement
Outils
TAILLE DU TEXTE

Les violations de données entraînent des dépenses liées aux préjudices de réputation, à la rotation de la clientèle et aux coûts opérationnels, qu’il est nécessaire d’évaluer pour investir de façon plus stratégique.

Une étude IBM / Ponemon Institute révèle que- le coût moyen d'une violation de données est de 3,86 M$, en augmentation de 6,4 % par rapport à 2017- le délai moyen pour identifier une violation de données est de 197 jours, et le délai moyen pour contenir une violation de données une fois identifiée est de 69 jours- les coûts cachés associés aux violations de données (pertes de CA, impact négatif sur la réputation et temps passé par les employés sur la récupération des données) sont difficiles et coûteux à gérer- les investissements dans les technologies accélèrent le (...)

L'article complet est réservé aux abonnés

Vous êtes abonné(e) à Bibliovigie ? Identifiez-vous
Je m'identifie
Pour découvrir nos formules d'abonnement,
Je m'abonne