Classement Fintech 100 : trois françaises dans le palmarès !

Etudes
Outils
TAILLE DU TEXTE

KPMG a diffusé son classement des Fintech leaders dans le monde. Y figurent trois startups françaises.

Le cabinet d'audit et de conseil KPMG a publié son palmarès 2018 des Fintech à l’échelle du globe. Les 100 entreprises retenues dans le classement ont fait preuve d’excellence en capitalisant sur des technologies disruptives et en proposant des expériences client innovantes et de qualité.

La Chine leader de la Fintech mondiale

Les Fintech chinoises continuent d’assoir leur domination. « Avec onze Fintech, soit deux de plus qu’en 2017, la Chine s’affirme année après année comme le leader mondial incontournable des startups de la finance, avec des acteurs extrêmement puissants, comme Ant Financial ou Baidu » a commenté Fabrice Odent, Associé KPMG, Responsable du secteur bancaire.

Les Fintech du Top 10 sont les suivantes :

1. Ant Financial (Chine)
2. JD Finance (Chine)
3. Grab (Singapour)
4. Baidu (Chine)
5. Sofi (Etats-Unis)
6. Oscar Health (Etats-Unis)
7. Nubank (Brésil)
8. Robinhood (Etats-Unis)
9. Atom Bank (Royaume-Uni)
10. Lufax (Chine)

L’écosystème Fintech s’internationalise toujours davantage : avec 36 pays représentés en 2018 – contre 29 en 2017 et 22 en 2016 – la course à l’innovation dans les services financiers ne cesse de s’étendre et confirme l’intérêt croissant des investisseurs partout dans le monde. En Europe/EMEA – zone géographique la plus représentée dans le classement – les Fintech sont issues de 18 pays. A noter également un pic au Royaume-Uni, qui concentre 12 Fintech du classement.

Trois entreprises françaises à l’honneur

Le palmarès 2018 de KPMG intègre trois startups de l’Hexagone : Lendix (à la 45ème place), +Simple.fr et Shift Technology.

« Le poids des Fintech françaises ne cesse de croître, avec des investissements au 1er semestre 2018 qui sont en progression par rapport au 1er semestre 2017. Avec l’arrivée de sept nouveaux pays au classement et des acteurs chinois qui font la course en tête, la France est un peu moins représentée qu’en 2017, avec trois Fintech dans le classement. Les nouveaux défis à relever ne manquent pas pour les entrepreneurs français, qui doivent faire face à ces nouveaux entrants. Mais la France peut compter sur des acteurs forts et établis, comme Lendix, ainsi que sur des Fintech qui ont su démontrer leur force d’innovation, comme les pépites françaises de 2018 : +Simple.fr et Shift Technology. Le marché français poursuit une très belle dynamique ! » a déclaré Mikaël Ptachek, Responsable de la practice Fintech chez KPMG.

Nous utilisons des cookies pour nous permettre de mieux comprendre comment le site est utilisé. En continuant à utiliser ce site, vous acceptez cette politique.