Traitement de la DMLA : 3 laboratoires sanctionnés pour abus de position dominante

Concurrence - Distribution
Outils
TAILLE DU TEXTE

L’Autorité de la concurrence sanctionne Novartis, Roche et Genentech à hauteur de 444 millions d’euros pour des pratiques abusives visant à préserver les ventes du médicament Lucentis pour le traitement de la DMLA au détriment d’Avastin, spécialité concurrente 30 fois moins coûteuse.

Le laboratoire Genentech a développé le Lucentis, médicament traitant la dégénérescence maculaire liée à l’âge (DMLA), principale cause de malvoyance chez les sujets de plus de 50 ans dans les pays industrialisés. Il a aussi développé un autre médicament, un anticancéreux, l'Avastin. Les médecins se sont rendu compte que l'Avastin avait des effets positifs pour les malades atteints de DMLA, ce qui a conduit à un développement de son usage, hors autorisation de mise sur le marché (AMM), pour traiter cette (...)

L'article complet est réservé aux abonnés

Vous êtes abonné(e) à Bibliovigie ? Identifiez-vous
Je m'identifie
Pour découvrir nos formules d'abonnement,
Je m'abonne
Nous utilisons des cookies pour nous permettre de mieux comprendre comment le site est utilisé. En continuant à utiliser ce site, vous acceptez cette politique.