Rachat d’intérêts minoritaires conclu à des conditions financières avantageuses

Comptabilité internationale
Outils
TAILLE DU TEXTE

Comment s'effectue la comptabilisation d’un rachat d’intérêts minoritaires postérieur à une prise de contrôle majoritaire, assorti d’un badwill et conclu à des conditions financières avantageuses ?

Concernant les variations d'intérêts minoritaires, il convient de se reporter à la norme IFRS 10. Bien qu'elle ne soit pas explicite, "il convient de comprendre que les opérations conduisant à racheter des intérêts minoritaires, voire à en céder, ont pour seuls impacts des reclassements au sein des capitaux propres entre la part du groupe et les intérêts minoritaires". Elles ne sont donc pas de "nature à générer de goodwills complémentaires, ni à réduire le montant des goodwills d’origine." Pour le traitement comptable des transactions liées, la recommandation de l'AMF n° 2011-16 indique, dans le (...)

L'article complet est réservé aux abonnés

Vous êtes abonné(e) à Bibliovigie ? Identifiez-vous
Je m'identifie
Pour découvrir nos formules d'abonnement,
Je m'abonne