Application de la déchéance de garantie catastrophes naturelles

Banque / Finance / Assurances
Outils
TAILLE DU TEXTE

L'assuré est déchu de son droit à garantie faute de déclaration du sinistre dû à la sécheresse dans un délai de dix jours à compter de la publication de l'arrêté de catastrophe naturelle.

Ayant découvert, à l'occasion de travaux, d'importantes fissures dans leur maison achetée en 2005, des propriétaires ont, après expertise, assigné les vendeurs sur le fondement de la garantie des vices cachés, en remboursement du montant des travaux de reprise et en paiement de dommages-intérêts. Les vendeurs ont appelé en garantie leur assureur en responsabilité civile. La cour d'appel de Paris a rejeté la demande des acquéreurs contre ce dernier. La Cour de cassation approuve l'arrêt le 19 septembre 2019, considérant que les juges du fond n'ont pas modifié l'objet du litige en déclarant les (...)

L'article complet est réservé aux abonnés

Vous êtes abonné(e) à Bibliovigie ? Identifiez-vous
Je m'identifie
Pour découvrir nos formules d'abonnement,
Je m'abonne