Les experts-comptables, partenaires privilégiés des startups

A LA UNE
Outils
TAILLE DU TEXTE

La multiplication des startups ces dix dernières années a amené les experts-comptables à diversifier leurs offres pour cibler de plus en plus ces jeunes entreprises. Certains cabinets sont même dédiés entièrement à ces jeunes pousses.

Les startups ne sont pas nouvelles : il y a vingt ans déjà, des petites entreprises présentes dans des secteurs comme l’informatique ou les nouvelles technologies (de l’époque) se faisaient appeler ainsi. Ces « jeunes pousses » sont des petites entreprises souvent spécialisées dans le numérique, l'IA ou les nouvelles technologies et partent souvent avec peu de moyens. Mais se cache parfois derrière une idée exceptionnelle qui peut les aider, dans le meilleur des cas, à lever des centaines de millions d’euros et connaître par la suite une croissance fulgurante.

Mais les startups sont aussi des entreprises comme les autres, avec des statuts, des cotisations à payer et une comptabilité à gérer. Et les entrepreneurs n’ont pas toujours le temps ou les compétences pour s’en occuper.

La diversification des offres des cabinets tournés vers les startups

C'est pourquoi les cabinets d'expert-comptable visent les startups ces dernières années. Ils proposent parfois des offres personnalisées à ce type d'entreprise tout en appuyant à la fois sur leur savoir-faire mais aussi sur leur ouverture d'esprit, leurs partenariats avec des incubateurs ou la connaissance de financements disponibles.

Le premier argument pour convaincre ces jeunes entreprises ? Montrer que le conseil d'un expert-comptable n'est pas un coût mais un investissement pour leur croissance et leur développement. L'expert-comptable peut prodiguer des conseils quant à la rédaction des statuts, à la fiscalité, aux éventuelles exonérations ou crédits d'impôt disponibles, au statut du dirigeant de l'entreprise... Des conseils précieux pour des entrepreneurs, souvent jeunes, qui préfèrent se concentrer la plupart du temps sur le développement de leur entreprise.

Mais si l’expertise technique et juridique est mise en avant, les cabinets insistent aussi sur la particularité des startups, avec leurs besoins de financements particuliers et leur développement atypique. D’autant que les fonds disponibles ne sont pas toujours très importants et donc plutôt réservés à l'innovation et peu aux services de conseils extérieurs. C'est le cas par exemple d'Orcom, qui propose plusieurs offres selon les besoins et le budget, tout en insistant à côté sur un partenariat avec Station F.

D'autres cabinets sont entièrement dédiés aux startups

Certains cabinets d’experts-comptables sont uniquement spécialisés dans le suivi et le conseil des startups. C’est le cas par exemple d’Onlicorn, cabinet parisien qui revendique sur son site internet son expertise et « sa connaissance des enjeux quotidiens que rencontrent les startups ».

Les services proposés sont classiques : assistance dans la comptabilité, rédaction des statuts, conseils en fiscalité... Le plus, c’est une application mobile qui permet de scanner ses factures et de suivre sa comptabilité sur son smartphone.

L’offre s’est immanquablement diversifiée parmi les cabinets d’expertise comptable et beaucoup aujourd'hui proposent des offres sur-mesure pour accompagner les startups à tous les stades de leur vie. En commençant d’ailleurs par le stade de l’incubation, c’est-à-dire avant même la création de l’entreprise. Les cabinets semblent miser sur l’établissement d’une relation de confiance avec les startups afin de pouvoir les suivre jusqu’à une potentielle entrée en bourse.

Raphaël Lichten

 

Nous utilisons des cookies pour nous permettre de mieux comprendre comment le site est utilisé. En continuant à utiliser ce site, vous acceptez cette politique.