Réforme des retraites : l'IFEC institue le 5 décembre comme « Journée du Désarroi »

A LA UNE
Outils
TAILLE DU TEXTE

La grève sera probablement massive le 5 décembre prochain contre la réforme des retraites. Le syndicat IFEC de la profession comptable suit le mouvement et institue ce jour « Journée du Désarroi ».

Il exprime sa position sur la question dans un communiqué de presse :

« L’IFEC estime qu’une réforme des retraites est indispensable mais désapprouve fortement le projet actuel présenté par le gouvernement.

Malgré de nombreuses rencontres avec le haut-commissariat à la réforme des retraites, nous constatons que nos objections ne sont pas prises en considération.

Nous nous opposons à la création d’un système de retraite unique, loin des préoccupations et de la vie des professionnels, comme des retraités.

Nous réprouvons les critiques répétées contre les régimes autonomes et leur gestion des réserves, alors que seuls ces régimes ont démontré leur viabilité à long terme.

Nous refusons l’assimilation dialectique du gouvernement que les régimes autonomes soient considérés comme des régimes spéciaux.

Nous exprimons notre plus grande défiance sur les capacités de l’État à gérer l’intégralité des retraites alors que les régimes déficitaires sont précisément ceux sur lesquels il est intervenu.

Nous refusons que les déséquilibres actuels du système soient financés par les réserves des régimes vertueux du secteur privé.

Nous n’accepterons pas de cotiser plus pour toucher moins, alors que nous ne coûtons rien à personne et participons massivement à la solidarité nationale.

Nous appelons à une réforme respectueuse du contrat social que chaque actif et chaque retraité gardent en mémoire au moment de réaliser des choix de vie.

Nous invitons le gouvernement à préserver, renforcer, développer ces outils de proximité et de lien social intergénérationnel que sont les caisses de retraite complémentaires.

Nous demandons une concertation réelle, pour que les réformes nécessaires ne soient pas hypothéquées par des ambitions centralisatrices.

L’IFEC, pour marquer sa protestation contre le projet de réforme et contre le déroulement des « négociations » institue le 5 décembre comme Journée du Désarroi. »

ifec desarroi retraite

Retrouvez ici notre interview vidéo du Président de l'IFEC Denis Barbarossa sur la question des retraites.

Hugues Robert (@HuguesRob)